furianihz9Alors que les instances du football français passent leur temps à louer ce qui se fait en Angleterre, ces derniers ne sont pas foutus d'appliquer une règle d'or Outre-Manche : L'anniversaire des catastrophes du football, on ne joue pas ! Pourtant, en ce 5 mai 2010, 18ème anniversaire de la catastrophe de Furiani, la LFP est revenue sur une promesse et a programmé une journée de championnat de Ligue 1.

5 mai 1992, demi-finale de la Coupe de France, Bastia accueille l'Olympique de Marseille pour un match suivi par tout le pays. En Corse, la demande de billet est taille que les dirigeants du Sporting décident d'agrandir une tribune de Furiani de manière provisoire... et précaire. Négligence dans la conception et la réalisation associé à une double billeterie forment le terreau du drame, à 20 heures 20, 10 minutes avant le coup d'envoi la tribune s'effondre blessant 2 400 personnes... en tuant 18. Des images restent, la désolation du stade après le drame, les joueurs qui aident les gens à descendre de la tribune par la pelouse, le ballet des ambulances et Thierry Roland qui se prend une baffe pour un spectateur choqué...

18 ans plus tard, la Ligue a donc la bonne iéde de programmer une journée de championnat de Ligue 1. Déjà que la veille, mardi, Bastia s'est vu sportivement relégué en National... Sale temps pour le football corse décidément. Pourtant, à louer le travail et l'esprit football des Anglais, les pontes de la LFP auraient été mieux avertis de faire l'impasse sur la date du 5 mai. En Angeleterre, on ne joue jamais un 29 mai (tragédie du Hayzel), ni un 15 avril (tragédie de Hillsborough).

Un nouveau couac du calendrier, cette fois-ci autrement plus important que celui de mettre la finale de la Coupe de France avant la fin du championnat, désormais la commission des compétitions et Frédéric Thiriez en oublient le devoir de mémoire. Sale temps sur le football français.

Et sinon, je vous rappelle le tournoi de poker spécial Coupe du Monde 2010 organisé par le site Paris Sportifs.com le dimanche 16 mai et qui envoie les deux premiers en Afrique du Sud pour un séjour de 11 jours au court duquel ils pourront assister à Uruguay-France (11 juin) et France-Mexique. Le buy-in du tournoi : 1$.