20 mai 2010

Bilbao : À 11 contre 200 !

L'expérience avait déjà été vue au Japon il y a quelques années, mais les joueurs de l'Athletic Bilbao ont offert un match de gala à 200 enfants des écoles du coin au stade San Mamès. Le prétexte à une telle fête était de saluer la carrière de Joseba Etxeberria, attaquant du club qui a porté durant 15 les couleurs de l'Athletic (77 buts en liga) et qui avait fait cadeau de sa dernière année de salaire à son club. Devant 20 000 spectateurs (parents), 11 joueurs de l'Athletic ont joué face à 200 enfants-et des filles aussi (100 par... [Lire la suite]

13 février 2010

Xerez 0-3 Real Madrid (vidéo)

Si Lyon a eu toutes les difficultés du monde à s'imposer contre Lens (1-0), le Real Madrid a lui patienté 64 minutes pour ouvrir le score également face à un promu : Xerez. Casillas – Marcelo, Garay, Ramos, Arbeloa – Granero, Alonso, Diarra – Kaka – Higuain et Ronaldo c'est ce Real Madrid compact qui a mis plus d'une heure à débloquer la situation face au promu Xerez. La formation de l'extrême sud de l'Andalousie, bonne dernière de la classe avec 11 points, enregistre une quinzième défaite. Pour cela, c'est un défenseur qui a... [Lire la suite]
Posté par beni2503 à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 février 2010

Sara Carbonero, la journaliste la plus sexy du monde !

Si en France, le sport (même féminin) reste une affaire d'hommes, bien des pays étrangers ont compris que les filles ça servait à autre chose que faire joli sur un plateau TV, n'en déplaise à Isabelle Moreau. Chaque semaine, nous irons à la rencontre d'une de ces filles du football qui ne sont ni des joueuses, ni des WAG's. Après Monica Lierhaus en Allemagne, direction l'Espagne parce que glagla par les temps qui courent chez nous ! En Espagne donc, il y a une jeunette qui pousse qui pousse, elle s'appelle Sara Carbonero et n'a... [Lire la suite]
30 juin 2008

Et l’Espagne vaincu

Comme quoi bien des choses irréelles arrivent, l’Espagne et son soi-disant jeu offensif et séduisant ont remporté l’Euro 2008 en mettant fin au stéréotype d’une Allemagne au mental d’acier et qui gagne toujours à la fin (1-0). Alors oui la Roja comptait encore quatre joueurs dans la surface allemande lorsqu’il restait 10 minutes à jouer en menant 1-0 pour une action de 2-0. Dire que l’Espagne a produit du jeu durant ce Championnat d’Europe des Nations est quelque peu prétentieux. Luis Aragones dans sa folie traumatique n’a certes pas... [Lire la suite]