Magie des contrats de sponsoring, les boîtes concernées peuvent faire tourner des publicités avec des joueurs de l'équipe de France. Sauf que SFR, Nike ou encore Citroën ont été floué par Laurent Blanc et Carlo Ancelotti.

 M

Quel joueur y-a-t-il en commun entre les pub SFR, Nike et Citroën à l'approche de l'Euro 2012 ? Et bien dedans il y a Mamadou Sakho ! Le défenseur parisien semblait parti pour l'Euro, mais il a, fait le chemin inverse de Yoann Gourcuff en jouant de moins en moins, voire plus du tout (30 minutes depuis le moins d'avril) ! La faute à ses performances bof pas terrible cette saison, à Carlo Ancelotti qui l'a relégué sur le banc aux profits de charnière parfois baroques style Alex-Camara ou même Camara-Bisevac (à Nancy). Le stoppeur parisien qui était dans le groupe pour les qualifications à l'Euro (un seul match titulaire contre la Biélorussie pour un total de 5 sélections) ne sera finalement pas de l'aventure et partira donc avec sa petite amie au nom imprononçable en Polynésie, et oui c'est ma petite amie à moi agent de voyage qui lui a vendu son séjour d'une petite semaine... bref

toujours est-il que les publicitaires avaient parié sur la sélection de l'ex-capitaine parisien et qu'à la FFF on n'a pas trouvé grand chose à redire. De ce fait, SFR, Nike et Citroën ont fait tourner Mamadou Sakho dans leurs spots qui nous pourrirons la vie d'ici et pendant l'Euro ! Mention spéciale à la marque aux chevrons qui nous a même ajouté Kévin Gameiro !  

Pour la pub Nike, il s'agit d'un long spot de 3 minutes qui sera découpé :  

Et pour SFR, j'en parlais le 7 mai et c'est par là.