VonnMancusoOn la disait blessé au tibia, pas en forme, subissant trop de pression... pfff ! Lindsey Vonn s'est baladée lors de la descente dames, devançant une autre américaine, Julia ''princesse'' Mancuso. Pour le reste, les Américains ont été particulièrement en vu mercredi avec au total 6 nouvelles médailles, dont 3 d'or.

 Dans leur course à la victoire finale, les États-Unis ont frappé un grand coup mercredi. Ça a commencé par la descente avec le doublé des belles gosses américaines Lindsey Vonn et Julia Mancuso (qui sont très bonnes copines comme on voit sur la photo), ça s'est poursuivi avec le 1000 mètres en patinage de vitesse avec la victoire de Shani Davis et le bronze pour Chad Hedrick et ça s'est terminé avec la victoire de Shaun White et la médaille de bronze de Scott Lago au halfpipe. Six médailles et trois titres qui permet aux états-Unis de prendre la tête du tableau des médailles avec déjà 5 titres et 14 médailles au total.  

Mais arrêtons nous sur la descente dame, véritable boucherie avec pas moins de 8 filles sur 45 au départs qui n'ont pas terminé. De lourdes chutes rappelant un petit équivalent de Streiff à Kitzbuhel et des images frappantes, notamment la gamelle d'Anja Paerson sur le dernier saut. Au dernier intermédiaire, la Suédoise pouvait prétendre à l'argent, mais mise sur l'arrière sur une compression, la Suédoise n'a rien pu faire d'autre que d'insister sur son saut, tel un sauteur à ski, déventée, elle se retrouvait sur l'arrière chutait sur le dos 60 mètres plus loin. Ces images et surtout celle de la minable chute de Marion Rolland, c'est par ici

0 pointé

Ce n'est pas comme si on attendait franchement de nouvelles médailles mercredi, mais comme on s'est habitué aux surprises, c'est une petite déception tout de même. Si surprise il devait y avoir, elle serait venu du halfpipe. Mathieu Crépel, meilleur français, ne termine que 10ème après un premier run moyen et un second où il a chuté. De toute façon, Shaun White était sur une autre planète. La meilleur perf' française de mercredi vient de la descente et Marie Marchand Arvier qui se classe 7ème à 2 secondes de Vonn, mais à moins de 6 dixièmes de la boîte.  

Crunch du curling

On l'oublie toujours, mais le curling est aux Jeux d'hiver et même que chez les hommes il y a une équipe de France. Après une première victoire contre la Chine, les Français ont chuté mercredi face à la Grande Bretagne (9-4), représentée par l'Écosse en fait. Ce sport reste cependant une énigme pour moi, du coup, je suis assez incapable de vous dire si les bleus ont bien joué ou non. Prochaine rencontre, face au Canada vendredi soir (enfin samedi matin 4 heures)... enfin si vous avez le courage parce que c'est tout soporifique au possible.

La tableau de celui qui pisse le plus loin

Les USA ont donc sorti la machine à gagner. Six breloques en une journée, dont trois d'or pour un première place au tableau des médailles. L'Allemagne est deuxième, la Corée du Sud se maintient sur le podium. La France se retrouve elle 6ème entre la Canada et la Chine. En difficulté depuis le début de l'olympiade, la Russie a corrigé le tir avec le doublé en ski de fond et remonte à la 11è place. L'Autriche se place pour sa part au 9ème rang avec le titre en luge à deux, hommes.  

Deux nouveaux pays s'incrustent dans le classement avec la Lituanie médaillé d'argent en luge à deux et la Slovénie avec la médaille de bronze de Petra Majdic en style classique au ski de fond. Au terme d'un effort incroyable, l'athlète s'est évanoui quelques mètres après avoir franchi la ligne d'arrivée. Ça doit être ça aller au bout de soi-même...