336727C’est dingue ça ! Je déménage, je coupe tout pendant une semaine, et voilà que pour fêter ma première journée de reconnexion à Internet j’apprends que des photos de Laure Manaudou « à poil » circulent.

Je ne sais pas si vous voyez un peu ce sentiment. Un peu comme lorsque vous partez en vacances pendant deux semaines loin de la télé, de la radio et même du moindre kiosque à journaux. À votre retour, on pourrait vous annoncer la troisième guerre mondiale, ça serait pareil. Surréaliste. Bon on relative quand même.

Donc, j’apprends que des photos de Laure Manaudou traîne sur la toile. Qui plus est dans des positions fâcheuses ! Alors j’ai vu ces photos. Une trentaine, soft, trois hard. Clairement, on ne peut identifier la championne française que sur une seule photo (extraite d’un film façon Paris Hilton) : Où on la voit penchée sur la virilité d’un garçon. Elle tire la langue, on découvre d’ailleurs un joli piercing. Comptez pas sur moi pour la publier ici.

D’ailleurs l’expression « à poils » n’est pas spécialement appropriée, vu que les deux autres photos font état d’une nana qui se fait l’intégrale. Un petit tatouage sur l’aine ? Facilement imitable. On n’a pas la preuve que ça soit bien elle. Néanmoins la championne olympique, du monde, d’Europe doit faire face à cette tuile monumentale à 8 mois des J.O de Pékin. Olga Manaudou a déclaré à mes collègues de Sport (myfreesport en fait) « être vaguement au courant, je n’ai pas vu les photos, je n’en ai pas parlé avec Laure… » blablabla… Bien sûr ! Quelle mère indigne !

Du coup, les regards se portent sur l’ex petit ami de la nageuse. L’Italien Luca Marin. Les infos sont contradictoires : On lit que l’Italien aurait donné son accord pour la publication de ces photos (qui semblent extraites pour la plupart d’un téléphone portable), mais on lit également « je n’ai rien à voir avec ces photos ». L’Italien, largué par la nageuse durant l’été, aurait plus que mal digéré de s’être vu rendre la bague de fiançailles qu’il avait offerte à Manaudou devant tous ses copains de l’équipe d’Italie.

Toujours est-il que dans le concert d’indignation de la classe politique et sportive française et internationale, l’on peut se demander comment une championne aussi exposé médiatiquement a pu prendre le risque de « poser » dans de telles positions. Un exemple flagrant de faute professionnelle par négligence. Nul doute en tout cas que la famille Manaudou prépare une action en justice très lourde tant le black-out est total de ce côté-là dans les médias. Affaire à suivre. Mais si Paris Hilton a réussi a lancer sa carrière de la sorte, espérons que cet épisode ne pourra condamner celle de notre championne.